Écriture

Consuelo de Saint-Exupéry : La muse qui a inspiré le Petit Prince

Découvrez la véritable histoire d'amour entre le petit prince et sa rose qui a inspiré le roman emblématique d'Antoine de Saint-Exupéry.

Publié en 1943 en français et en anglais, Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry est l'un des livres les plus vendus de tous les temps. Son histoire reflète des thèmes universels tels que l'amour, la perte et la solitude. Les élégantes illustrations à l'aquarelle (réalisées par Saint-Exupéry lui-même) et les innombrables adaptations romanesques - du théâtre au ballet, en passant par l'opéra et les jeux vidéo - ont fait du Petit Prince l'un des contes les plus universels et les plus pertinents de la littérature.

Si l'histoire est familière à beaucoup - elle fait partie de l'éducation de nombreux enfants - peu savent ce qui a inspiré (ou qui a inspiré) ce conte iconique et emblématique : la relation entre son auteur et sa femme, l'artiste salvadorienne Consuelo de Saint-Exupéry.

Illustration originale d'Antoine de Saint-Exupéry.
Illustration originale d'Antoine de Saint-Exupéry.

Plus qu'un conte pour enfants

L'histoire est racontée par un narrateur, un aviateur qui se retrouve perdu dans le désert après le crash de son avion. Il y rencontre le petit prince, un jeune garçon qui lui raconte comment il a voyagé dans l'espace et visité différentes planètes. Alors que le narrateur cherche à réparer son avion avant de tomber en panne d'eau, le petit prince lui raconte ses aventures, partageant ses relations avec les personnages qu'il a rencontrés au cours de ses voyages.

Malgré le style et l'esthétique du livre pour enfants, ses observations et ses thèmes vont au-delà de la simple morale. L'histoire aborde des sujets tels que l'humanité, la solitude, l'amitié, l'amour et la perte de façon honnête et directe à travers ses personnages.

De nombreuses réflexions tournent autour des adultes et de la société : leur incapacité à comprendre "les choses importantes", leur arrogance, leur matérialisme... Tout cela, ainsi que les illustrations qui caractérisent l'histoire, ses citations percutantes et son style onirique et captivant, a valu au petit prince et à ses personnages leur renommée.

Illustration originale d'Antoine de Saint-Exupéry.
Illustration originale d'Antoine de Saint-Exupéry.

La rose : l'amour du petit prince

L'un des personnages dont parle le petit prince est la rose. Il lui avoue son amour et la décrit comme vaniteuse et idiote, poussant à la surface d'un astéroïde. Il explique qu'elle est prétentieuse et qu'elle feint d'avoir des problèmes pour attirer son attention et ses soins. Pendant le temps qu'ils passent ensemble, le petit prince la nourrit, la soigne et la protège des vents en la recouvrant d'un globe de verre.

Malgré l'amour qu'il lui porte, le petit prince croit que sa Rose profite de lui et décide de l'abandonner pour voyager vers d'autres planètes. Cependant, lorsque vient le moment de lui dire au revoir, la rose s'excuse de ne pas avoir pu lui montrer qu'elle l'aimait vraiment. Elle lui dit qu'ils ont tous deux été immatures dans cette relation. Elle lui souhaite bon voyage, mais refuse la protection du globe de cristal qu'il avait placé pour la protéger du vent : désormais, elle se protégera elle-même.

Le petit prince regrette d'avoir prêté plus d'attention aux vaines paroles de sa Rose qu'à ses actes, qui montraient qu'elle l'aimait aussi.

Image tirée du film Netflix Le Petit Prince (2015).
Image tirée du film Netflix Le Petit Prince (2015).

Plus tard, tombant sur un champ rempli de rosiers, le petit prince est attristé en pensant que leur présence signifie que sa rose n'est pas aussi unique qu'il le pensait. Cependant, avec l'aide d'un renard, il se rend compte que ce n'est pas le cas : après avoir pris soin de sa rose et l'avoir "apprivoisée", elle est pour lui la plus spéciale de tout le jardin.

Cet événement révèle l'une des leçons les plus importantes - et des répliques emblématiques - de l'histoire : "On ne voit clairement qu'avec le cœur. Ce qui est essentiel est invisible à l'œil."

Vers la fin de l'histoire, le petit prince décide de retourner auprès de sa rose, inquiet de la laisser seule. Pour ce faire, il se laisse mordre par un serpent qui lui a promis de l'aider à retourner sur sa planète. Nous ne savons pas si le jeune homme meurt ou s'il parvient à atteindre sa destination pour retrouver sa rose.

Image tirée du film Netflix Le Petit Prince (2015).
Image tirée du film Netflix Le Petit Prince (2015).

Consuelo de Saint-Exupéry : la femme derrière la rose tourmentée

Consuelo Suncín-Sandoval Zeceña est née en 1901 à Armenia, au Salvador, dans une famille aisée. En raison de son asthme, elle a déménagé à San Francisco, aux États-Unis, puis à Mexico et en France pour recevoir une éducation internationale complète.

Malgré sa situation économique avantageuse, le passé de Consuelo a fait d'elle une paria sociale : son premier mariage avec un capitaine mexicain s'était soldé par un divorce, chose impensable à l'époque. Elle l'a caché en disant que son mari était mort pendant la révolution mexicaine.

Photographie de Consuelo en 1942.
Photographie de Consuelo en 1942.

Elle se rend ensuite à Paris, où elle rencontre le journaliste et écrivain guatémaltèque Enrique Gómez Carrillo, qu'elle épouse malgré leur différence d'âge (elle a trente ans de moins). Le critique littéraire meurt moins d'un an après le mariage, lui laissant sa fortune considérable, avec laquelle Consuelo s'installe à Buenos Aires.

En 1931, à l'âge de trente ans, l'artiste rencontre et épouse Antoine de Saint-Exupéry. À cette époque, Consuelo est une figure controversée : divorcée, veuve, elle a la réputation d'être une femme bohème et problématique, mais d'un magnétisme indéniable.

Dans sa biographie, Consuelo de Saint Exupéry : Une mariée vêtue de noir, l'écrivain Marie-Hélène Carbonel note qu'en plus d'être une femme très séduisante physiquement, « elle savait aussi parler [avec les hommes]», car elle était aussi une personne belle et intelligente. « Ce n'est pas un hasard si elle attirait tant d'hommes intelligents et importants », commente l'auteur.

Un mariage houleux

L'amour entre Consuelo et Saint-Exupéry est un engouement qui évolue vers une relation tumultueuse. Elle devient sa muse, à qui il adresse de véritables déclarations d'amour dans ses lettres. Cependant, les problèmes dans leur mariage ne tardent pas à surgir.

En tant que comte et écrivain reconnu, Saint-Exupéry appartient à des cercles sociaux exclusifs où une femme comme Consuelo n'est pas la bienvenue. La noblesse française et les siens n'appréciaient pas qu'elle prenne le titre de comtesse par son mariage avec Antoine.

Photographie d'Antoine de Saint-Exupéry avec son avion léger [Source : ABC].
Photographie d'Antoine de Saint-Exupéry avec son avion léger [Source : ABC].

Reconnu dans le monde entier comme un pionnier de l'aviation, Saint-Exupéry voyage beaucoup, et au cours de ses périples, il a de nombreuses liaisons avec différentes femmes. Consuelo, qui n'est pas en reste, commet elle aussi de nombreuses infidélités tout au long de leur mariage. Leur histoire d'amour a été orageuse et troublée, et jamais entièrement heureuse.

Le conte de la rose : L'histoire de Consuelo

Saint-Exupéry disparaît en 1944, lors d'une de ses missions aériennes pendant la Seconde Guerre mondiale, laissant Consuelo veuve après plus de dix ans de mariage. Si les circonstances de sa mort restent mystérieuses, il n'en va pas de même de sa relation avec sa femme. Un an après sa disparition, Consuelo a écrit Le conte de la rose, où elle parle de son mariage avec l'écrivain.

Photographie d'Antoine Saint-Exupéry et Consuelo [Source : Larepublica.pe].
Photographie d'Antoine Saint-Exupéry et Consuelo [Source : Larepublica.pe].

Ce manuscrit sur sa relation avec Saint-Exupéry n'a été publié qu'en 2000, bien des années après sa mort en 1979, et ses pages ont fait grand bruit en France. L'artiste salvadorienne parle d'un Antoine égoïste et cruel, et d'un mariage amer et troublé, des nombreuses infidélités de son mari, et des années pleines de conflits et d'amertume. Le livre a fait sensation dès sa parution et a été traduit en seize langues.


Le Petit Prince : une lettre d'amour

Après les confessions de Consuelo dans le Conte de la rose, de nombreux critiques estiment aujourd'hui que Le Petit Prince est une allégorie de la vie de Saint-Exupéry : ses soucis, ses réflexions, ses regrets.

Les trois volcans de la planète du petit prince représentent les trois volcans du Salvador. La rose, vaniteuse mais pleine de bonté, c'est Consuelo. Sa fragilité, l'asthme chronique dont elle souffrait. Le champ de roses qui distrait le petit prince lors de sa visite sur terre et lui fait douter de la valeur de sa rose, allégorie de ses nombreuses infidélités.

Figurine du Petit Prince avec sa rose à la boutique Le Petit Prince à Paris [Source : Sortiraparis.com].
Figurine du Petit Prince avec sa rose à la boutique Le Petit Prince à Paris [Source : Sortiraparis.com].

Le Petit Prince est entré dans l'histoire comme un conte plein de réflexions intéressantes, de leçons poétiques et d'images iconiques. Mais pour la biographe Marie-Hélène Carbonel, Le Petit Prince est une lettre d'amour et d'excuses, de Saint-Exupéry à Consuelo. On ne saura jamais si elle a accepté.

Vous connaissiez cette histoire ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

0 commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire

Recevez par e-mail les nouveautés de Domestika