Écriture

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine

De sa création à son évolution à travers les âges, découvrez l'histoire d’un des outils de calligraphie les plus populaires de tous les temps

Vous savez peut-être que l'encre de Chine a été inventée il y a des milliers d'années en Chine ( et que dans de nombreux pays, elle est connue sous le nom d'encre Indienne ) et qu'elle est utilisée dans l'art légendaire de la calligraphie.
Mais saviez-vous qui étaient les premières personnes à l'utiliser ?
Ou que l'encre de Chine traditionnelle n'était pas en fait un liquide ?

Découvrez ces 5 anecdotes fascinantes sur l'encre de Chine

1. Pourquoi les fleurs sont-elles si importantes dans l'histoire de l'encre de Chine ?

Les " quatre Gentlemen " jouent un rôle très important dans le Sumi-e, une technique ancestrale utilisant l'encre de Chine. Le nom de cet art est formé par les mots sumi, qui signifie encre, et e, qui signifie peinture.

Contrairement à ce que leur nom pourrait suggérer, les Quatre Gentlemen ne sont pas des nobles à la cour d'un empereur, mais les coups de pinceau associés à quatre plantes spécifiques.
Les orchidées représentent le printemps, le bambou l'été, le chrysanthème l'automne et la fleur de prunier l'hiver.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 1
Les quatres Gentlemen du Sumi-e

À l'origine, les artistes du Sumi-e ne travaillaient qu'avec des bâtons d'encre, qu'ils frottaient contre une pierre plate et mélangeaient avec de l'eau. Ce mélange fournissait la gamme de densités d'encre dont les artistes avaient besoin pour produire leurs œuvres monochromes.

2. L'encre de Chine traditionnelle n'était pas liquide.

Contrairement aux autres encres, l'encre de Chine traditionnelle était conçue pour être stockée sous forme solide, comme une sorte de bloc qui ne se liquéfiait qu'en cas de besoin. Ces bâtons étaient fabriqués à partir de différentes sortes de suie mélangées à de la colle, et étaient décorés de divers dictons et motifs. Certains étaient de véritables œuvres d'art miniatures à part entière.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 3
Encre de Chine traditionelle

Pour transformer le bâton d'encre en encre liquide, il fallait frotter le bâton contre une pierre à encre, qui faisait office de mortier, puis mélanger la poudre avec de l'eau. Bâtons d'encre, pierres à encre, pinceaux et papier ne sont que quelques-uns des outils classiques utilisés par les artistes et les calligraphes depuis des siècles.

3. Les artistes n'ont pas été les premiers à utiliser l'encre de Chine.

En 221 avant J.-C., l'empereur Qin Shi Huang a unifié les territoires que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de Chine et a créé le premier alphabet chinois unifié, qui était écrit à l'encre de Chine. Les premiers maîtres de la calligraphie n'étaient donc pas des artistes, mais des mandarins : de hauts fonctionnaires et des érudits qui ont construit les fondations du pays, coup de pinceau par coup de pinceau.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 5
Les mandarins étaient des experts de la calligraphie.

Après avoir consacré de nombreuses années à l'étude et à la contemplation, les mandarins utilisaient quotidiennement l'encre de Chine dans leur travail d'administration de l'empire. Cela les a conduits à créer l'art des idéogrammes chinois, un alphabet utilisé pour organiser le territoire que leur empereur avait unifié.

4. La signification des mystérieux sceaux rouges.

Si vous regardez attentivement, vous verrez que la plupart des œuvres d'art traditionnelles créées à l'encre de Chine comportent un ou plusieurs sceaux à l'encre rouge. En Chine, le rouge est la couleur de la chance. À l'instar de la calligraphie, de la poésie et de la peinture, ces sceaux étaient également une forme d'art traditionnel, et leur création était un travail minutieux.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 7
Différents tableaux avec le sceau à l'encre rouge.

Dans la Chine ancienne, ces sceaux servaient de signature à l'artiste sur des peintures, des œuvres calligraphiques ou des documents. Une encre rouge spécifique à base de sulfure de mercure était utilisée pour les distinguer. Certaines des œuvres d'art traditionnelles à l'encre de Chine les plus célèbres portent également d'autres sceaux indiquant les personnes qui les ont collectionnées et possédées à différents moments de l'histoire.

5. Unique et inimitable.

Grâce à son incroyable capacité de résistance pendant des milliers d'années, nous utilisons encore l'encre de Chine aujourd'hui. Nombreux sont ceux qui ont tenté de l'imiter. Les Européens ont utilisé de l'encre ferro-gallique, composée de sels de fer et d'acides tanniques, pour tenter de reproduire les qualités de son ancêtre.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 9
Document abimé par le temps.

Mais il y avait un petit problème : avec le temps, les composés métalliques de l'encre ferro-gallique attaquaient le papier sur lequel elle était écrite. Ainsi, une œuvre créée pour durer éternellement était condamnée à une dissolution progressive.

5 Choses à savoir sur l’encre de Chine 11
Calligraphe en Chine (crédit photo : Anders Nord).

Fascinés par cet article ?
Découvrez-en plus sur l'histoire de l'encre de Chine dans cette vidéo. Et si vous souhaitez apprendre à utiliser l'encre de Chine, essayez-vous au cours de Hilda Palafox intitulé Introduction à l'illustration à l'encre de Chine et Illustration d’inspiration japonaise à l’encre de Chine, un cours de Mika Takahashi.

0 commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour commenter

Recevez par mail les nouveautés de Domestika